Retour

Que faire en cas de séparation ?

Publié le 09/08/2019 | Me. ARCHIMBAUD

Les conseils de votre cas en cas de séparation

Que vous soyez marié ou en concubinage, en cas de séparation, de nombreuses problématiques peuvent naître :


Si certains couples parviennent à se mettre d’accord rapidement et de manière satisfaisante, d’autres en sont incapables. A défaut d’accord, seule une décision de Justice permettra de donner un véritable cadre à la séparation. De fait, toute la période qui va s’écouler entre la séparation et la décision judiciaire, risque d’être tourmentée.

Aussi, il convient de prendre l’attache d’un avocat le plus tôt possible. Ce dernier pourra vous permettre de démêler votre situation et de vous indiquer quels sont vos droits et obligations. Surtout, il vous permettra d’engager la procédure adéquate le plus rapidement possible afin d’obtenir une décision judiciaire dans les plus brefs délais.

La vraie problématique réside dans cette période floue entre le moment de la séparation et le passage effectif devant le Juge (le délai prévisible entre la saisie du Magistrat et l’audience étant de 4 à 6 mois). S’agissant des enfants chacun des parents dispose d’autant de droits sur les enfants que l’autre. De fait, en cas de mésentente, aucune intervention tierce ne pourra résoudre le conflit.

L’intervention d’avocats de part et d’autre, permet d’apaiser les tensions et d’encadrer durant cette période, le passage de bras des enfants, et de convenir des modalités de retour de ces derniers au domicile du parent auprès duquel la résidence est « fixée ».

Il est également possible de mettre en place le versement d’une pension alimentaire avant même le prononcé de la décision sous réserve d’accord des parents accompagnés par leurs avocats respectifs. Enfin, la répartition des charges courantes pourra être encadrée par les avocats avant le passage devant le Juge.

Me contacter